EDT

L'étape du Tour - Acte 2

Le rendez-vous des costauds !

C’est au courage que des milliers de cyclos ont rallié Pau à Bagnères-de-Luchon. La longueur du parcours, la difficulté des cols et surtout le froid humide ont testé les organismes. L’Etape du Tour : un rendez-vous de costauds…

Pas de répit pour les braves. Au départ de Pau, le ciel est couvert. Mais personne – prévisions météo plutôt favorables à l’appui – ne songe encore à envisager la suite. Il faut grimper les premières rampes de l’Aubisque pour réaliser qu’une humidité tenace règne sur les pentes des cols pyrénéens.

Les pelotons encore groupés entrent dans le brouillard à 1 500 mètres d’altitude. Au sommet de la première difficulté du jour, les coureurs ne s’attardent pas et engagent le duel avec leur plus grand rival du jour : le froid. En l’espace de quelques kilomètres, les silhouettes se figent sur les vélos. Aux avants postes, les gendarmes tentent de convaincre quelques vaches d’évacuer la chaussée et de regagner leurs alpages. On n’y voit pas à 50 mètres !

Argelès-Gazost en bas de la longue descente. Deuxième ravitaillement complet de l’étape. Premiers coups de moins bien. Thierry est le premier à sonner l’alarme : « Il fait froid là haut. Très froid. » Quelques secondes plus tard, Philippe lâche résigné : « Je ne repars pas. Abandon. Ce serait dangereux pour moi de continuer. » Ils sont quelques uns à suivre son exemple. Mais l’immense majorité des coureurs se contentent d’un bref moment d’arrêt avant de repartir... « Je ne peux plus bouger mais ça va aller, assure Alain. Abandonner ? Non, non, non. Je vais me refaire la cerise. »

Le Tourmalet se pointe. Immense. Quasi menaçant. Avant d’attaquer ses premières pentes, certains coureurs prennent le temps de rassurer leurs proches en donnant un coup de téléphone. Le ciel reste bas. Et il faut grimper jusqu’à 2 115 mètres d’altitude. Purée de pois à nouveau. Quelques dizaines de supporters font la claque au sommet. Dans leur camionnette, deux gendarmes grimacent : « Il fait 5 degrés. Mais avec cette humidité, la sensation de froid est intense. »

Nouvelle descente. Longue. Fatigante. Les coureurs tracent des trajectoires impeccables sur le bitume mouillé. Mais ils assurent. A Sainte-Marie-de-Campan, ce sont souvent des corps congelés qui s’arrêtent pour récupérer au ravitaillement. En l’espace de quelques minutes, la tente de secours se remplit. « Ils ont froid, remarque sobrement un toubib du service médical. Rien de plus. Le froid. » Certains bénévoles passent à l’action, prêtent leur veste polaire, découpent des sacs plastiques pour confectionner des ponchos. Brigitte se désole: « Ils sont morts et si courageux pourtant. J’aimerais les aider davantage. » Un peu plus loin, Jérôme, s’est assis sur un petit muret. Il grelotte. Sa famille masse énergiquement ses jambes et ses bras. Un petit garçon lui dit : « Papa, je t’aime. »

Voici l’Aspin. Pentes douces dans les sapins. La bruine cesse un peu. Brusquement, les visages se relâchent. Comme si le stress de la première moitié de l’étape avait disparu. Maintenant, c’est au courage qu’il faut avancer. La deuxième moitié du col est plus éprouvante. Et le brouillard choppe à nouveau les petits paquets qui se sont formés au fil des kilomètres. Il faut durer. Ne rien lâcher. Certains trouvent le moyen de sourire. Difficile de ne pas admirer leur courage. Nouvelle descente. Le plus dur est-il fait ? « Non, le plus dur est toujours devant, soupire Claude. Surtout aujourd’hui. »

Il reste une trentaine de kilomètres avant la banderole. Et un dernier col. Peyresourde. Une espèce d’abattement se devine parfois dans le coup de pédales. Grimper encore. Une dernière fois s’enfoncer dans le brouillard. Et affronter la pluie lors des premiers lacets de la descente. Il suffit désormais de laisser filer. Mais peut-on vraiment laisser filer au terme de 200km d’un tel effort ? En entrant dans Bagnères-de-Luchon, les coureurs se redressent. Il y a une espèce d’euphorie dans l’air. Les coureurs voient-ils enfin ces drapeaux tricolores qui n’ont cessé de les accompagner dans leur effort. C’était un 14 juillet. L’Etape du Tour. Un truc de costauds !

 


 

  • Etape du Tour 2013

    Dimanche 7 juillet 2013, l’Etape du Tour aura lieu sur le tracé... Lire la suite
  • Il fallait le vouloir !

    Comme si l’ascension de cinq cols ne suffisait pas, le froid, la pluie... Lire la suite
  • Les Pyrénées dans les nuages

    Vous avez passé la journée perdus dans les nuages, dans la brume... Lire la suite
  • Le rendez-vous des costauds !

    C’est au courage que des milliers de cyclos ont rallié Pau à... Lire la suite
  • Votre course en vidéo avec MAVIC !

    En vous inscrivant sur ce site Mavic l'Étape du Tour 2012, vous... Lire la suite
  • Le jour de votre vie !

    Pau – Bagnères-de-Luchon : les cols mythiques des Pyrénées... Lire la suite
  • Les Pyrénées s’offrent à vous !

    Pau – Bagnères-de-Luchon : l’Acte 2 de l’Etape du Tour 2012... Lire la suite
  • Dossards, confirmations d’inscription et navettes

    Les dossards ont été affectés en fonction du niveau sportif de... Lire la suite
  • Reconnaissance parcours

    Découvrez le parcours de l'Etape du Tour Acte 2 en vidéo ! Lire la suite
  • Madone Challenge

    Déja plus de 800 inscrits au Madone Challenge ! Lire la suite
  • Challenge Grimpeur

    Un challenge Grimpeur est inauguré cette année!L'ascension des 4 cols... Lire la suite
  • Départ groupé !

    Le départ de l'épreuve aura lieu sur la place de Verdun et le... Lire la suite
  • Déjà très nombreux !

    Les passionnés étaient déjà très nombreux en ce premier jour... Lire la suite
  • Ouverture des inscriptions

    Les inscriptions seront possibles à partir de jeudi 17 novembre à... Lire la suite
  • Hébergement

    La date et le lieu de l’Etape du Tour sont maintenant connus. Même si... Lire la suite
  • Issoire - Saint-Flour

    Revivez les grands moments de l'Etape du Tour 2011 Acte 2! Lire la suite
  • Etape du Tour 2012

    Rendez-vous le 19 octobre! Lire la suite
  • Acte 2 : 14 juillet 2012 – Pau / Bagnères de Luchon

    Un parcours royal vous est proposé sur l’acte 2 de ce mois de juillet... Lire la suite
  • MIGUEL INDURAIN, INVITÉ SPECIAL DE LA ETAPA ARGENTINA BY...

    A quelques jours du départ de la première édition de La Etapa... Lire la suite
  • LA ETAPA ARGENTINA BY LE TOUR DE FRANCE

    Les 8 et 9 octobre prochains, dans les provinces de Mendoza et de San... Lire la suite
  • Classements et photos

    Retrouvez le classement des valeureux 1982 arrivants ! Lire la suite
  • Une journée dantesque

    Les conditions météos ont été exécrables et ont poussé plus de... Lire la suite
  • Issoire en fête

    Village ensolleillé et très animé qui clôture 15 jours de... Lire la suite
  • Pas encore inscrit?

    Inscriptions possibles sur place Lire la suite
  • Informations pratiques

    Tout ce que vous devez savoir avant de venir: horaires d'ouverture du... Lire la suite
  • Organisez votre départ

    Pensez à consulter le plan de la zone départ Lire la suite
  • Issoire: un village au bout du monde

    Le village accueil de l’acte 2 sera installé sur le complexe sportif... Lire la suite
  • Reconnaissance vidéo du parcours

    Retrouvez la vidéo de reconnaissance du parcours de l'Etape du Tour... Lire la suite