EDT

L'Etape du Tour



Edito

Vous l'avez fait !

Edito C’était une montagne. Une forme d’Everest ! Et vous avez par milliers relevé le défi. Vous avez pris le risque du passage à l’acte sportif sur l’un des terrains les plus exigeants que l’on puisse imaginer. Vous avez reculé vos limites et mené à son terme le plus passionnant des voyages intérieurs.

Nous tenons évidemment à vous féliciter. Votre courage dans les pentes des Alpes et des Pyrénées, votre sens de l’organisation et votre gestion de l’effort ont été particulièrement étonnants : bravo à toutes celles et à tous ceux qui ont bouclé leur effort dans les délais.

Que ce soit pour la première participation ou la dixième, l’Etape du Tour réserve toujours des surprises. Cette année, le ciel nous a joué de drôles de tours. Entre Albertville et La Toussuire, la pluie du départ a laissé la place à un soleil éclatant. Conséquence, les dernières ascensions ont été compliquées par la chaleur. Entre Pau et Bagnères-de-Luchon, c’est le froid qui a gêné de nombreux concurrents. Particulièrement lors des longues descentes du Soulor et du Tourmalet.

Vous avez été nombreux à jeter toutes vos forces dans la bataille de l’Etape du Tour sans pouvoir rallier la ligne d’arrivée. Que ce soit dans l’Acte 1 ou l’Acte 2, nous avons enregistré beaucoup de forfaits et d’abandons. Nombreux sont ceux qui nous ont fait part d’un niveau de préparation insuffisant ainsi que d’une approche logistique de l’événement Etape du Tour, notamment au niveau vestimentaire, peu adaptée aux circonstances de cette édition 2012.

Evidemment, nous vous encourageons à renouveler l’expérience l’année prochaine. Et, pour mettre tous les atouts de votre côté, de vous entraîner de manière plus régulière et plus ambitieuse. La grande famille des cyclos ne laisse jamais personne au bord de la route. En 2013, vous irez au bout !

Pour beaucoup, l’heure est désormais aux vacances ou, pour le moins, à une pratique sportive plus alanguie. Récupérez : vous le méritez. Mais prenez aussi le temps de revivre intérieurement votre Etape du Tour afin de mieux apprécier l’immensité de l’effort que vous avez accompli.

Bravo encore. Et à l’année prochaine pour de nouvelles aventures sur les routes de la Grande Boucle…


L’heure de vérité !

Edito Juillet 2012. Désormais, et pour quelques jours, il y a vous et les autres. Vous, prêt à vivre l’effort majuscule dans les cols des Alpes et des Pyrénées. Et les autres, plus sagement installés dans le confort de l’été qui débute.

La Grande Boucle est un mythe. Dans quelques jours, vous vivrez ce mythe de l’intérieur. Pour que votre étape se déroule dans les meilleures conditions, nous vous proposons dans cette newsletter un pense-bête des points logistiques les plus importants.

N’hésitez pas à visiter nos sites Web pour plus de détails. Et n’oubliez pas que nous serons disponibles pour répondre à vos questions sur les villages lors du retrait de votre dossard.

Albertville et Pau. La Toussuire-Les Sybelles et Bagnères-de-Luchon. Les villes de départ et d’arrivée des Etapes du Tour sont prêtes à vous accueillir. Des mois de travail ont précédé votre présence sur les pentes de la Madeleine ou du Tourmalet, du Glandon ou de Peyresourde. N’oubliez pas que vous êtes les éclaireurs du Tour de France. Quelques jours après vous, les pros emprunteront les mêmes pentes…

Des milliers de cyclistes de tous niveaux visitent chaque année les Alpes et les Pyrénées. Souvent, au cœur de l’effort, ils songent à cette ambiance si particulière qui prévaut au cœur de l’été.

Vous y voici ! L’heure de vérité, c’est maintenant. A chacun son niveau, à chacun son ambition. Mais au final, un point commun à toutes et tous : voir les sommets, ne rien lâcher, vivre l’aventure verticale jusqu’au bout. Nous vous souhaitons un beau voyage. Et un bonheur à la hauteur de vos attentes. Eclatez-vous !


L’exploit d’une vie

Edito Des mois de préparation pour en arriver à ce jour qui précède le grand jour. Vous êtes désormais installé au camp de base. Ce qui vous attend est grand. Immense même. Mais vous n’allez pas escalader le mont Everest !

L’entraînement méthodique et rigoureux auquel vous vous êtes soumis ne se dilue pas dans la chaleur de juillet. Inutile de paniquer parce que vous passez quelques jours loin du vélo (pas dessus en tout cas) et que vous offrez à votre organisme le repos dont il a besoin avant de prendre le départ.

Vous serez près d’un millier à vous aligner au départ des deux étapes et à ainsi participer au Madone Challenge. 350km sur les routes les plus mythiques et exigeantes de la Grande Boucle vous testeront en l’espace de six jours. Pour mieux vous encourager – et féliciter votre audace -, Trek, partenaire des Etapes du Tour, vous offre un bon d’achat de 30 euros à retirer sur son stand au Village d’avant-course.

Un rappel : cette année, et c’est une nouveauté, les ascensions seront chronométrées. Le Challenge Grimpeur permettra donc à chaque participant aux étapes de s’évaluer par rapport à leurs amis mais aussi aux meilleurs cyclos et mêmes aux pros…

Nous récapitulerons dans une prochaine newsletter, que vous recevrez dans les jours à venir, les différents points logistiques qui vous permettront de vous concentrer pleinement sur l’effort qui s’annonce. Un conseil d’ici là : ne vous éparpillez pas. Récapitulez votre feuille de route et validez la logistique nécessaire pour éviter les accès de stress. Chaque détail a son importance : transport, hébergement, retrait du dossard, tenue, ravitaillement à emporter.

Ne négligez rien. Pas même l’après-course, ce moment de grand bonheur et d’abandon total. Probable que vous ne serez plus tout à fait lucide. Organisez-vous afin de ne pas avoir à prendre de décisions compliquées au terme de votre effort. Le Jour J approche. Bientôt les cimes. Et le magnifique voyage au bout de vous-même !


Direction, la montagne. La vraie !

Edito L’été arrive. Et en été, les routes grimpent. Direction, le haut des cols ! Sans moteur, sans aide extérieure. Tout à la force du jarret. Volonté maximale exigée…

Les Etapes du Tour 2012 seront montagneuses. Acte 1 dans les Alpes entre Albertville et La Toussuire. Acte 2 dans les Pyrénées entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Quatre ascensions à chaque fois. Et pas de vulgaires monticules goudronnés. Rien que du sérieux, du très sévère. Sortez les calculettes : Madeleine, Glandon, Mollard et La Toussuire : 70km à plus de 6% de moyenne dans les Alpes. Aubisque, Tourmalet, Aspin, Peyresourde : 57km à près de 7% de moyenne dans les Pyrénées.

Vous vouliez savoir de quoi vous êtes vraiment capable ? Vous voilà servis ! Et pour mesurer précisément la qualité de vos efforts, nous avons créé le Challenge Grimpeur. Des tapis de chronométrage seront installés au bas et au sommet de chaque ascension. Il vous sera ainsi possible de comparer vos chronos réels en montagne avec ceux de vos copains et connaissances ou ceux des meilleurs cyclos participant aux étapes. Un classement sera établi afin de distinguer les grimpeurs les plus performants.

Autre défi lancé à l’occasion des Etapes du Tour 2012 : le Madone Challenge qui consiste à enchaîner les deux étapes. Vous êtes d’ores et déjà près de 800 avec pour ambition commune d’escalader huit cols parmi les plus mythiques de l’histoire de la Grande Boucle lors de la même semaine.

A effort exceptionnel, traitement de faveur ! Chaque participant du Madone Challenge se verra remettre, par notre partenaire Trek, un bon d’achat de 15 euros à valoir sur tout achat de pièce de vélo Trek ainsi que sur l’ensemble de la gamme d’accessoires et de pièces Bontrager (roues, pneus, chaussures, vêtements) chez l’un des revendeurs agréés Trek/Bontrager (date limite d’utilisation 30/10/2012).

La France de juillet vous tend les bras. Quelques semaines encore d’un entraînement studieux avant d’entamer le grand voyage de votre année. Profitez bien de cette période d’affûtage pour mesurer votre chance. L’été arrive. Vous êtes déjà un héros !


Prenez de la hauteur !

Edito Plus que quelques semaines avant d’emprunter les routes qui serpentent vers les sommets ! Au cœur du décor grandiose des Alpes ou des Pyrénées, la France de juillet se dévoile à sa manière : conviviale, réjouie et chargée de ses souvenirs qui font l’histoire du Tour.

Quelques semaines encore avant les deux étapes 2012. Sans doute êtes-vous désormais très proche de votre pic de forme. Attention toutefois de ne pas accumuler les kilomètres inutiles à l’entraînement. Vous devez décliner un travail qualitatif en cohérence avec le type de parcours – très montagneux - qui vous attend et privilégier la récupération.

Si vous avez décidé de participer à l’Acte 1 entre Albertville et La Toussuire, nous vous rappelons que la station savoyarde propose un pack cyclo à partir de 97 euros par personne. Vous pouvez choisir votre hébergement du 7 au 12 juillet et vivre ainsi de l’intérieur l’Etape du Tour Cyclo (le 8 juillet) et l’Etape du Tour de France (le 12 juillet). Pour tous renseignements, contactez l’Office du Tourisme de La Toussuire.

Six jours après les Alpes, le 14, l’Acte 2 se déroulera au cœur du massif pyrénéen entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Les quatre cols au programme suffisent à donner la chair de poule : Aubisque, Tourmalet, Aspin et Peyresourde ! Fête nationale oblige, l’ambiance sera sans doute festive. Imprégnez-vous, même pendant l’effort, de ces instants privilégiés de camaraderie et nourrissez-vous de l’incroyable énergie qui émane du peloton.

Quelques semaines encore avant que des milliers de cyclos, venus d’Amérique, d’Asie et de toutes les nations européennes se retrouvent au cœur des montagnes françaises. A celles et ceux qui hésitent à passer à l’acte et à s’inscrire, nous voulons dire ici que la magie du Tour n’est pas un cadeau qui se refuse. Rejoignez-nous !


On passe aux choses sérieuses !

Edito A peine plus de trois mois désormais avant les deux étapes du Tour 2012. Le printemps est la période idéale pour rouler longtemps et souvent. Ne ménagez pas votre peine. Faites preuve d’enthousiasme et d’ingéniosité à l’entraînement : les 8 et 14 juillet prochains, les Alpes et les Pyrénées vous feront face. Il sera trop tard alors pour regretter de ne pas avoir suffisamment avalé de kilomètres !

A celles et ceux qui hésitent à se lancer dans l’aventure, à s’inscrire à l’une des deux étapes – ou même aux deux -, nous rappelons que rien ne peut remplacer l’émotion ressentie en vivant de l’intérieur la magie de la Grande Boucle.

Oui, l’Acte 1 est difficile. Oui, l’Acte 2 est peut-être plus difficile encore. Mais c’est le Tour qui veut ça. C’est la magie de la France de juillet qui veut ça. En 2011, vous étiez 318 à avoir triomphé du Madone Challenge qui consiste à boucler les deux étapes proposées. Cette année, vous serez plus nombreux. Nous en sommes convaincus. De mieux en mieux entraînés et conscients de vos capacités, vous pouvez relever deux remarquables défis sportifs en moins d’une semaine. Vous en sentez-vous capables ?

Pour vous aider à affiner votre préparation et jusqu’aux détails les plus pointus de votre logistique, nous avons récemment publié les cartes précises des parcours ainsi que les informations sur les différents points de ravitaillement. Tous les détails sont désormais disponibles sur les sites Internet : Acte 1 et Acte 2 .

Si vous n’avez pas encore réservé votre hébergement, nous vous conseillons de prendre contact avec les offices du tourisme des villes « Départ » et « Arrivée ». De nombreuses formules vous sont proposées.

Moins de 100 jours. Il est temps de passer aux choses sérieuses. Participer aux étapes du Tour, c’est accepter de dire banco, de faire quelques sacrifices, de se mettre en situation, de sortir de sa routine pour vivre l’apogée de sa vie de cyclo. Les 8 et 14 juillet prochains, les cols des Alpes et des Pyrénées seront à vous. Rien qu’à vous. Banco ?


Testez-vous sur le Challenge Grimpeur

EditoLe mois de juillet n’a pas été inventé pour siester au bord d’une piscine mais pour grimper des cols à vélo ! Pas des petites bosses mais de vraies montagnes avec du pourcentage, de l’altitude au sommet et cette part de mystère qui serre la gorge d’émotion au cœur même de l’effort.

Cette année, et pour la première fois, les Etapes du Tour visiteront les deux plus grands massifs de l’Hexagone. Acte 1, le 8 juillet, dans les Alpes entre Albertville et La Toussuire ; Acte 2, le 14, dans les Pyrénées entre Pau et Bagnères-de-Luchon.

Un accent tout particulier a été mis sur le choix des villages et des zones de départ. A Albertville, qui fête le vingtième anniversaire des Jeux, nous avons tenu à lancer l’étape à l’endroit même où la flamme olympique a illuminé la cité de la Tarentaise en 1992. Le peloton roulera ensuite trois kilomètres dans le centre ville d’Albertville avant de prendre la direction du Col de la Madeleine.

Chaque ascension sera chronométrée pour permettre de mieux apprécier la qualité des efforts.

Six jours plus tard, à Pau, le village sera installé dans le Parc des Expositions, au cœur même de la bouillante cité béarnaise. Le départ de cette étape pyrénéenne sera atypique puisque les coureurs, tous sas de départ confondus, seront réunis Place de Verdun. Nous reprenons ainsi la formule de 2008 qui avait créé une ambiance conviviale et détendue.

La grande nouveauté des Etapes du Tour 2012 se situera en altitude. Un Challenge Grimpeur est en effet inauguré cette année. Les ascensions de quatre cols, du bas au sommet, seront chronométrées lors des deux actes afin que chaque participant puisse comparer ses temps avec ceux des pros et, sans doute plus important, ceux des copains présents sur les parcours.

Pour celles et ceux qui ambitionnent de se mesurer aux grandes difficultés alpestres et pyrénéennes, les prochains mois d’entraînement seront montagneux. L’exploit est à ce prix. En juillet, tous les cyclistes de France et d’ailleurs rêvent du Tour. Franchement, aimeriez-vous échanger votre place sur un vélo contre une sieste au bord de la piscine ?


Oserez-vous le double challenge ?

Edito Les cols ont une mémoire et peuvent, tous ou presque, raconter les épopées des héros qui les ont grimpés. Alpes et Pyrénées : cette année, les deux Etapes du Tour de France que nous proposons aux cyclosportifs visitent les massifs les plus importants de l’Hexagone. Deux occasions de vivre le mythe de la Grande Boucle de l’intérieur et de tester sa capacité à décliner des efforts importants lors d’une même semaine.

L’Acte 1 (8 juillet) se déroulera dans son intégralité sur les routes de Savoie avec un départ, vingt ans après les Jeux Olympiques, à Albertville. Cette étape alpestre s’annonce particulièrement difficile, sans véritable portion de plat, avec de longues ascensions (26km pour le seul Col de la Madeleine) et se concluant par la montée très sélective jusqu’à La Toussuire.

L’Acte 2 (14 juillet) constituera également un magnifique challenge avec cinq cols à grimper entre Pau et Bagnères-de-Luchon. Aubisque, Soulor, Tourmalet, Aspin et Peyresourde : c’est un vrai voyage au cœur des difficultés pyrénéennes les plus légendaires qui attend les cyclos le jour de la Fête Nationale.

Aux concurrents qui s’aligneront sur trois des épreuves 2012 – les deux Etapes du Tour ainsi que le Paris – Roubaix Challenge -, nous offrirons une veste imperméable pour saluer le courage et le désir d’aller au bout d’eux-mêmes sur certaines des routes les plus exigeantes de France.

Vous êtes des milliers à être d’ores et déjà inscrits aux Etapes du Tour 2012. Celles et ceux qui tenteront le double challenge escaladeront une dizaine des cols les plus prestigieux de la Grande Boucle en l’espace de six jours. Le défi est immense. Pour le relever, il sera nécessaire de travailler dur à l’entraînement tout au long du premier semestre. Toucher de très près la légende du Tour est à ce prix !

Plus d’informations sur l’ Acte 1 : Albertville > La Toussuire

Plus d’informations sur l’ Acte 2 : Pau > Bagnères-de-Luchon